); ga('send', 'pageview');

Violeta by Mango

La nouvelle avait fait le tour de la planète mode et était devenue un événement très attendu dans « la communauté ronde ». 

Décembre 2013, la marque espagnole MANGO annonçait le lancement d’une gamme grande taille. Cette collection, Violeta, promettait plus de 400 modèles allant du 40 au 52 disponibles à partir du 15 janvier sur le e-shop de la marque et en boutique à partir du 17 janvier. 

Attendez…
Y’a quelque chose qui coince… Vous me parlez une collection GRANDE TAILLE qui commence au 40?? Hmm… Nan, j’suis pas d’accord!! 
Quand on sait que la moyenne des françaises fait une taille 40, on ne peut pas considérer les tailles 40 ou 42 comme étant des grandes tailles (selon la campagne de mensurations lancée par l’UFIH en 2006). 
Une collection allant jusqu’au 52? Et sinon, t’sais qu’il y a des femmes qui font plus d’un 52 et qui ont aussi des demandes et des attentes? On en fait quoi de ces femmes, hein? 

Au début…

Un peu comme la plupart des femmes rondes qui aiment avoir de belles tenues, je me réjouissais de cette annonce qui me semblait importante… que MANGO se lance dans du Plus Size signifiait que les marques commencent à élargir leur cible et qu’elles prennent enfin conscience de la part du marché du prêt-à-porter qu’elles ont délaissées depuis bien trop longtemps. Cela voulait également dire qu’on allait avoir plus de choix et quand on connait les collections standards MANGO, ça donne envie d’aller faire du shopping et puis c’était tout de même un bon pas en avant pour le prêt-à-porter grande taille.

Ensuite…
Après avoir scruté chacune des pièces du e-shop, j’en ressortais assez bredouille, sans en être réellement déçue, bien que la collection ne soit pas mal du tout. On y retrouve différentes pièces comme des manteaux, robes, blouses, pantalons, certes beaucoup de basiques, d’ailleurs la collection Violeta est claquée sur la collection standard sans pour autant y voir exactement les mêmes pièces et quelques part ça me rassure parce que je n’ai pas vu de motifs ou couleurs immondes et les pièces me semblent bien ajustées, les coupes ne sont pas difformes comme on en trouve un peu chez d’autres.

Ce que je retiens de Violeta…

  • Une collection basique avec de jolies pièces
  • L’absence de pièces fortes. 
  • Les prix. La collection Violeta est plus coûteuse que la collection standard et c’est dommage.
  • Les tailles sont assez restreintes en s’arrêtant jusqu’au 52 et les tailles 40 et 42 n’ont pas raison d’être incluses dedans.

Au final…
Y’a du bon et du mauvais dans cette collection et au-delà de l’aspect mode, nous ne devons pas négliger le fait que MANGO a fait un pas en avant, même petit soit-il, c’est déjà une prise de conscience mais on est encore loin d’une vraie évolution.
Reste à espérer, que d’autres suivront en nous proposant de vraies collections grandes tailles allant du 44 au 60 avec de belles pièces et qu’elles restent accessibles à toutes les bourses.

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :