); ga('send', 'pageview');

Une histoire de gaine.

Si le mot « gaine » connote l’absence de glamour et qu’il nous renvoie souvent à nos grand-mères, sachez que la gaine est aujourd’hui tendance tout comme à l’époque où elle était l’accessoire indispensable dans une garde-robe. La gaine fait son retour et elle s’impose en force.


Petit cours d’histoire: 
C’est durant les années 1930 que la gaine fait son apparition et remplace les corsets trop rigides. Elle est sous forme de tube de tissu qui sert à maintenir et à comprimer les formes féminines. Discrète et pratique, elle permettra aux femmes de s’adapter à la nouvelle mode des robes légères et près du corps et deviendra un « must-have ». Elle permettra surtout aux femmes d’avoir une allure svelte et élégante. C’est dans les années 1960 que la gaine sera passée de mode, elle perd toute sa popularité quand en 1970 la mode est au corps libre, sain et musclé.  

Porter une gaine n’est pas ni désuet, ni tabou et bien au contraire, elle est plus que jamais d’actualité et est devenue l’alliée de toutes les femmes qu’elles soient rondes ou non. 
Il est possible que certaines femmes pensent encore que la gaine fait « maigrir »… Soyons lucides, même si c’est une gaine v2.0 chargée en caféine encapsulée, elle ne vous fera perdre aucun kilo et elle ne cachera pas vos formes féminines, par contre elle saura harmoniser votre silhouette. 

Mêmes ces stars à la plastique parfaite qui font rêver la planète entière portent des gaines. Mais si c’est vrai!! Regardez!!

Vous voyez? La gaine est réellement un accessoire féminin et elle n’a pas l’unique fonction de cacher vos formes mais bien au contraire de les sublimer, de les sculpter en offrant de jolies courbes. 
Je suis, moi aussi, une adepte de la gaine et j’en possède quelques unes de différentes coupes. J’en porte sous des robes et des jupes prés du corps, ça m’évite d’avoir l’air saucissonné entre la marque de ma culotte et de mes collants et je vous avoue que je me sens bien plus glamour quand je vois mes hanches bien dessinées… un peu comme à la Mad men… 
 Vous voyez ce que je veux dire?



Comment bien choisir sa gaine?

Commencez par choisir la bonne matière, le tissu doit être composé d’au moins de 85% de polyamide, une matière synthétique solide et douce qui permettra à votre vêtement de glisser dessus et de 15% d’élasthane, ce qui permet à la gaine d’épouser parfaitement vos formes et d’être confortable.
  
Pour éviter qu’elle ne reboulotte pas, vérifiez si au niveau du ventre il y a bien une bande caoutchouteuse (qui maintient la gaine contre votre peau) et si c’est un panty, en fait en de même au niveau des cuisses ou genoux ( en fonction de la longueur de celui-ci).
Évitez de prendre un panty qui vous coupe la cuisse, dans ce cas-là préfèrez un panty plus long ou le shorty gainant.

Où trouver sa gaine?
Vous en trouverez un peu partout en magasins, notamment à Tati, C&A, la Halle aux Vêtements ou sur les sites Ulla Popken, Evans, ASOS (collection standard XL=46/48), La Redoute Taillissime, Yoursclothing (ou Yoursgrandestailles), Quelle, Bonprix, 3 Suisses « Votre Mode », etc.

Le body gainant


La gaine sans couture
Le panty gainant (Spanx)

 Le panty gainant.

Si vous en avez la possibilité, essayez les toutes, faites des mouvements, penchez-vous en avant, baissez-vous, jusqu’à ce que vous trouvez celle qui vous conviendra le mieux.

3 Comments

  • Morwen 30 décembre 2013 at 05:51

    Fan du body gainant mais sans soutif intégré pour ma part, au moins il reste en place et remonte la poitrine, le top !

    Reply
  • La Poudre Aux Yeux 30 décembre 2013 at 08:26

    Pour moi aussi c'est body gainant sans soutif intégré et version minirobe, pas cycliste, je ne m'en passe plus 🙂

    Reply
  • Anonyme 30 décembre 2013 at 10:37

    Super article ! Merci… Les images sont révélatrices ! humm

    islandaise

    Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :