); ga('send', 'pageview');

Stylée en extra-large.

Il fut un temps où porter des vêtements extra-larges représentait pour moi, une nécessité. Je dirais même qu’il s’agissait d’un besoin. Le besoin de tout cacher, de disparaître sous un tas de vêtements difformes et de ne devenir qu’un amas de tissus ambulant. Il était certainement plus facile de disparaître aux regards des autres que de les subir. Mais à quel prix…

Lorsque la mode fut au style « oversize » extra-large, je l’ai très vite black-listée parce qu’elle résonnait dans mon esprit comme une douleur dont on ne se remet pas si facilement.

Cette tendance du extra-large, je la laissais aux gens minces. C’était sans doute plus facile pour une mince de porter des fringues extra-larges. Elle, on ne la suspecterait pas de cacher quoique soit, tandis que moi, je passerais certainement pas inaperçue. On le verrait très vite, cette grosse qui cache la honte de son corps.

Puis, de cette mode, j’ai compris que je pouvais m’en faire une alliée. Non, je n’étais pas tout de suite parfaite à me l’approprier, par contre elle m’a souvent fait des faveurs. Bah ouais, l’avantage de l’extra-large c’est d’y rentrer un corps extra-large. Donc je piochais dans cette tendance, ce qui me revenait un peu de droit, des fringues à ma taille.

Le plus surprenant dans l’industrie du prêt-à-porter féminin, c’est qu’on ne vous fera pas des vêtements adaptés à une partie de la population dite « hors-norme » mais on peut créer des collections extra-larges pour des tailles standards… Je ne vais pas cracher dessus, les pièces extra-larges des rayons standards de H&M ont fait mon bonheur pendant de longues année et aujourd’hui.

Aujourd’hui, je suis en paix en l’extra-large, j’en fais même volontiers mes looks et ce que je préfère, c’est de porter des tenues extra-larges adaptées à ma morphologie. Evidemment, depuis cette époque, nombreuses enseignes, H&M y compris (mais là c’est un autre sujet épineux) et petits créateurs ont conçues cette gamme pour les grandes tailles.

Oui, je suis contente de pouvoir porter un top ou un pantalon à ma taille (48) et voir qu’il y a encore de la place en me disant que ça c’est du oversize.

J’adore cette tendance pour toutes les opportunités qu’elle offre. Pouvoir composer un look comme j’en ai envie tout en ayant le choix des pièces et d’avoir en plus le confort. Parce que c’est ça aussi la tendance extra-large, être stylée et bien à l’aise dans ses fringues.

Sweat et pantalon CHIFFON DE PARIS

Photographe: Celine Staneli

1 Comment

  • Val 23 juillet 2019 at 08:35

    Le haut te va super bien !! C’est super féminin et ça met en valeur ton buste ! C’est super joli !!

    Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :