); ga('send', 'pageview');

Léopard sur Paname – La maxi

Retour du léopard sur le blog pour un act. IV et pas des moindres. La robe longue entièrement en imprimé léopard… Ouais, c’est un truc cette robe. Déjà, une chose est certaine, elle ne passe absolument pas inaperçue.

La première fois que je l’ai portée au boulot (avec une paire de basket Reebok), je croisais mon DRH en sortant de ascenseur et sa première réaction, après m’avoir regardé de haut en bas, fut un simple « Ah… ».

Donc, si ton désire est avant tout de porter du léopard en toute discrétion, le meilleur conseil que je puisse te donner c’est d’éviter ce genre de robe. Après, libre à toi de te priver de ce plaisir uniquement pour éviter de susciter des réactions chez les autres…

Au final, et à force de porter de façon régulière du léopard, mon entourage professionnel (parce que les autres me connaissent et sont déjà habitués) en est arrivé à déduire que j’aimais cet imprimé. Mais genre « Sihem, tu aimes vraiment beaucoup porter du léopard ! ». On ne peut rien leur cacher….

Maintenant que les collègues sont habitués à mes goûts vestimentaires, les échanges autour de ce sujet sont plus facile… « Ça te va bien à toi, mais tu vois moi, j’oserais jamais en porter ». Bah pourquoi ça ?! Bah parce que le léopard a et aura toujours cette connotation vulgaire et complément stupide. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai longtemps flippé d’en porté. T’imagines le truc ? Porter du léopard, mettre du rouge à lèvres rouge pétant tout en étant grosse. Niveau discrétion: zéro ! Allez les gens on efface sa mémoire de tous ces clichés qui datent de Mathusalem et on la réinitialise. Et surtout, on arrête-de-se-soucier-de-l’avis-des-autres !

Quand je regarde cette série de photos, je me souviens à quel point j’ai kiffé faire ça sous les arcades du musée du Louvres. Il y avait aussi le regard des passants, ceux qui te sourient. Et ceux qui froncent des sourcils parce qu’ils se demandent bien ce que je fous là, au milieu de l’allée.

Y’a de tout, vraiment. et c’est ce qui rend les shootings en extérieur extraordinaires. Il y a encore quelques années, j’osais même pas les faire dans des endroits fréquentés, j’avais toujours cette appréhension de croiser un regard moqueur ou entendre une réflexion vexante.

Enfin voilà, je kiffe me faire plaisir et plus que tout, j’aime être moi-même, que ce soit dans la rue ou dans les fringues.

Robe Daisy Street Plus en vente sur ASOS (modèle similaire ici) – Bottines ASOS ( autre modèle similaire ici) – Manteau H&MCasquette ASOS

Photographe: Faouzi BOUDRI

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :