Place des Vosges

Paris. Dimanche. Place des Vosges. A l’heure où les parisiens envahissent les terrasses de cafés et restaurant, un rituel des dimanches ensoleillés, pour un habituel brunch entre copines, ou l’apéro et les visiteurs flânent dans les allées du jardin central, je suis là debout sous les arcades  de la place et devant l’objectif de Faouzi.

Pour shooter mes looks, j’ai l’habitude de choisir des lieux plus discrets et moins fréquentés pour avoir justement la liberté de mes mouvements sans le regard curieux des badauds. La Place des Vosges n’est pas forcément ce type d’endroit où je pourrais trouver la tranquillité mais c’est l’un des plus beaux lieux de Paris (à mon sens) et j’avais envie d’y photographier une tenue mais il y avait aussi une autre raison qui avait motivé ce choix, je voulais tout simplement sortir de ma zone de confort et pousser encore un peu plus mes limites.

Evidemment, j’attirais les regards. Une grosse, ça attire toujours les regards et j’étais une grosse en casquette et une bottines rouge qui prenait un énorme plaisir à poser devant un objectif. Une grosse bien fringuée, ouais. En fait, je kiffe presque toujours pendant mes shootings, alors, en soi ce shooting là n’avait rien d’exceptionnel, je me sentais à l’aise, à ma place, bien dans mes fringues, même sous le regards des gens brunchaient en terrasse.

Je pense que ce genre de démarche est une vraie thérapie pour celles qui craignent le regard des autres, du moins, cela devrait être une étape dans l’acceptation de soi.

Côté look, je ne suis pas réellement fan des superpositions de fringues, je trouve ça fait trop chargé, trop lourd, trop pour les yeux, trop tout simplement. J’aime pas superposer mes fringues, ça me donne l’impression d’être encombrée et pas confortable dans mes fringues surtout depuis que j’ai fait le choix de privilégier le confort avant tout.

Cela dit, j’ai fini par comprendre que la superposition de fringues c’est comme pour tout, il faut que ce soit équilibré et faire le bon choix dans les matières, les longueurs et les imprimés, alors j’ai tenté le coup.

J’aime beaucoup ma robe Chiffon de Paris, de façon générale, j’aime les robes boutonnées et celle-ci a ce truc en plus, la coupe est oversize mais elle est ajustable grâce à la ceinture qui passe sous la robe au niveau du dos et ressort devant. Puis avec une météo mi figue, mi raisin, je l’ai portée avec un top tout en dentelle.

C’était plutôt un bon compris pour ne pas avoir trop chaud, ni froid.

Perfecto Curve IRL Showroomprivé (ancienne co) – Casquette ASOS

Robe et Top Chiffon De Paris – Bottines River Island

Photo: Faouzi BOUDRI

Sawsan

Laisser un commentaire